Carte blanche à la
compagnie PoPLiTé(63)

Samedi 16 avril
20h30

img
Plus d'images ?

Danse, courts métrages, lecture... (Bar-vidéos "Slapsticks" à partir de 20h)

-"J'aime pas les aspirateurs qui refoulent la poussière...": pièce chorégraphique pour danseurs,performeurs,comédiens / création 2011
avec Fanny Bueb,Sophie Contal,Jean-Philippe Derail, Sandrine Sauron
Chorégraphie et direction: Sandrine Sauron
Cette pièce est née d'abord de la rencontre entre les interprètes et de leurs différences artistiques. L'accent est mis sur leur personnalité, leur singularité physique, leur engagement personnel.
Construite de séquences de film montées dans le désordre, elle explore la problématique de la rencontre sous toutes ses formes: rencontre amicale, amoureuse, passionnée ou raisonnable, vécue ou fantasmée, accidentelle ou programmée.
Dans un univers cinématographique, quatre personnages en huis clos passent d'idéaux en déceptions:
«J'aime pas les aspirateurs qui refoulent la poussière» est un spectacle avec des gens / Un type avec des lunettes / Une jolie fille,trois jolies filles / Un micro, des amplis, de la lumière / Avec Michèle Morgan / Des gens qui ont des choses à se dire … ou pas / Des cascades / Une rencontre / Des rencontres pleines de cascades…, de drames personnels / Un chien -­ Robert,le chien / Des Monique, une armoire normande, du cinéma / Un interrogatoire / De la comédie, de l'espoir, de la vie...

-Projections de courts métrages de Jean-Philippe Derail / POST
"Road Movie" (étapes 2 et 5) : un récit chorégraphique divisé en sept étapes - sept courts métrages autonomes et complémentaires. Une intrigue basée sur le voyage, le déplacement. A chaque étape,une rencontre. A chaque rencontre,un duo formé de Jean-Philippe Derail (protagoniste) et son invité(e) performer-compagnon de route. Chacune des étapes redéfinit ses règles, son lieu, son contexte, sa forme, son esthétique et son rythme.
"Slapsticks": des personnages singuliers vont et viennent entre le monde réel et sa version onirique …-

-Lecture à deux voix : « Contrôle d’identité », ou l’itinéraire d’un jeune immigré clandestin, demandeur du statut de réfugié en France…
Par Sandrine Sauron et Emmanuel Chanal, sur un texte théâtral contemporain d’Alexandra Badea.
Autrement que par des chiffres et des discours politiques,ces paroles permettent- poétiquement - de penser autrement notre conscience de ce qu’est "être étranger" : découvrir peut-être qu’il n’y a pas d’étrangers sur cette terre. Une lecture pour donner à entendre le propos comme une parole immédiate.

Cette soirée est organisée par l'association Les Abattoirs et la compagnie PoPLiTé, en soutien à l'Espace Culturel Les Abattoirs.

Tout public à partir de 8 ans.





Tarif :
6€ (tarif membre Abattoirs)
8€ (tarif simple)
10€ (tarif simple+ carte de membre des Abattoirs)
La carte de membre permet de bénéficier des tarifs réduits tout au long de la saison. C'est aussi un geste de soutien aux activités des Abattoirs.

Copinage :

Appel à soutien
Depuis bientôt dix ans, l’association Les Abattoirs œuvre à la création et à la diffusion de formes artistiques pluridisciplinaires contemporaines : théâtre, danse, arts de la rue, cirque, arts plastiques et visuels…
L’association est animée et gérée par une équipe de bénévoles, qui assure également l’entretien et la valorisation du lieu Les Abattoirs.
Au fil des ans, vous nous avez témoigné – par votre présence – votre intérêt et votre curiosité pour les propositions artistiques accueillies au sein de ce lieu, et contribué à leur développement…
Le travail accompli depuis toutes ces années par l’équipe associative et la pérennité d’un lieu « laboratoire » comme Les Abattoirs nécessitent bien évidemment des moyens matériels et financiers.
Comme pour de nombreuses autres structures associatives, les contingences et choix budgétaires actuels de certains partenaires institutionnels ont une répercussion directe sur le montant des aides allouées, aides qui demeurent cruciales pour les activités des Abattoirs.
C’est pourquoi nous lançons cet appel à soutien… Dans le cadre de la loi de finances de 2007 sur le mécénat, un don à l’association Les Abattoirs vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu de 66 % de son montant, dans la limite de 20 % du revenu imposable (ex. : si vous donnez 50€, vous bénéficiez de 33€ d’abattement fiscal)
Ce soutien financier permettra d’améliorer les conditions de fonctionnement d’un tel lieu, de valoriser sa démarche et de participer à son développement.
Nous vous remercions par avance de votre engagement à nos côtés pour une autre forme de culture.
L’équipe des Abattoirs

…………………………………………………………………………………………………………………..
(Renseignements obligatoires pour établir le reçu fiscal que vous joindrez à votre déclaration)

Nom : Prénom :

Adresse :


Mail :
Tél. :
Montant du don :

Règlement : □ chèque □ espèces
A renvoyer à Association Les Abattoirs-1, route d'Ennezat-63200 Riom


HR


THEATRE inspiré du cinéma muet
"Les Constructeurs"
Cie Les Transformateurs (69)

Vendredi 11 mars 2011
15h et 20h30

img
Plus d'images ?

"Votre entreprise délocalise ? Suivez-la à votre guise !
Avec la maison en kit, la mobilité n’est plus problématique."
Les constructeurs vous proposent d’assister au montage de la maison en kit, un produit spécialement dédié aux travailleurs mobiles. Le matériel est prêt, les plans sont dessinés, tout devrait bien se dérouler. Mais c’est sans compter sur le trio de bras cassés qui débarque sur le chantier…
Spectacle inspiré du cinéma muet, Les Constructeurs raconte les mésaventures de trois ouvriers déterminés à édifier une maison en bois. Leurs tentatives héroïques et désespérées pourraient se résumer ainsi : Les Constructeurs, ou comment réussir à échouer…
Poésie de l’absurde, éloge de la maladresse et bruitages en direct… Laissez-vous séduire : aujourd’hui, habiter bien, habiter simple, c’est si facile !

Ce spectacle s'inscrit dans le "Labo Off" autour de la saison Accès Soirs de la ville de Riom; ce "Off" est inauguré cette année dans le cadre de l'action culturelle et de la convention de scène régionale de la municipalité riomoise, en soutien aux lieux culturels et en accompagnement du développement du spectacle vivant ainsi que de nouvelles formes artistiques.

Tarif :
6€ (carte membre Abattoirs et abonné Accès Soirs)
8€ (tarif normal)
10€ (avec achat de la carte des Abattoirs)

Réservation conseillée.


HR


Résidence
Cie Poplité (63)

du 14 au 23 décembre 2010

img
Plus d'images ?

La Compagnie Poplité, suivie par l'équipe des Abattoirs depuis plusieurs années, poursuit son travail autour d'une nouvelle création: "J'aime pas les aspirateurs qui refoulent la poussière".
Ce projet explore la problématique de la rencontre sous toutes ses
formes: rencontre amicale, amoureuse, passionnée ou raisonnable, vécue ou fantasmée,accidentelle ou programmée, survenant sous les yeux des spectateurs. Cette création est construite sous forme de séquences,du solo au quatuor,rushes d’un film quotidien montés au hasard.

La compagnie Poplité, depuis sa création en 2003, se consacre à développer une recherche artistique s'ouvrant à la fois sur la danse,la théâtralisation et la performance.

Première représentation de "J'aime pas les aspirateurs qui refoulent la poussière" le samedi 16 avril 2011 à 20h30.


HR


EXPOSITION
Soleil Invaincu

Du 6 au 14 décembre 2010

img
Plus d'images ?

Exposition-installation & performances multi-projections
Compagnie Delirium Lumens

Au coeur de l'hiver, DELIRIUM LUMENS vient annoncer la victoire de la lumière sur les ténèbres avec une expo-installation multi-projections évolutive sous forme de fresques lumineuses aux couleurs flamboyantes, à la fois psychédéliques et surréalistes.
Jour après jour, elles se transforment, éclairant d’un jour nouveau le mythe du Père Noël.
DELIRIUM LUMENS le réinvente en invoquant le dieu Mithra et son bonnet rouge, le géant Gargan avec sa hotte, le lutin Julenisse distribuant des cadeaux, le père fouettard fouettant, la dinde obèse, la bûche en tranche...
L’expo-installation "Soleil Invaincu" associe multi-projections et sculptures-écrans dans un dispositif sonore en interaction avec les visiteurs.
Les projections sont essentiellement issues de rétroprojecteurs et de projecteurs diapositives, où les images sont travaillées en surimpressions et incrustations.
Les supports sont variés : la façade des Abattoirs, le sol et les murs à l’intérieur, les visiteurs eux-mêmes, ainsi que les sculptures-écrans (crèche, sapin, cadeaux...).
Réalisation des fresques et projections: Franck Française
Scénographie et performances: Gaëlle Bisellach-Roig
Création musicale: Dominique Martin

Vernissage le lundi 6 décembre à 18h30 (performances plastiques et sonores)
Ouverture de l'exposition du 6 au 14 décembre de 14h à 18h

Tarif :
Entrée libre


HR


THEATRE
Donnez-nous votre argent...
par la Cie N°8

Vendredi 26 novembre - 20h30

img
Plus d'images ?

Trois jeunes cadres dynamiques-ambitieux-investisseurs-politiques-représentants-financiers-commerciaux-avocats-compétitifs-calculateurs, élevés aux Grandes Ecoles Economiques, membres de la glorieuse Sharklyle Group© vont tenter de dépasser les limites de l’Arrivisme, du Libéralisme voire du Capitalisme lui-même…
Leur méthode ? Sincérité, efficacité, pénétrabilité, aucune moralité… Investissement, dépassement, engagement, boniment…
Comment ? En demandant aux gens qu’ils donnent tout simplement et gratuitement leur argent !
Une succulente satire de notre société de consommation et de ses dirigeants politiques, financiers et industriels… Un spectacle essentiellement visuel, pratiquement sans parole, définitivement absurde !
Irrésistiblement drôle et à consommer sans modération...

Conception et interprétation : Benoît Blanc, Stefania Branetti, Alexandre Pavlata

Tout public à partir de 8 ans

Tarif :
10€ (tarif plein+achat carte de membre)
8€ (tarif plein)
6€ (tarif réduit/carte de membre)
La carte de membre permet de bénéficier des tarifs réduits tout au long de la saison. C'est aussi un geste de soutien aux activités des Abattoirs.


HR


THEATRE
Chez les Fous
par Procédé Zèbre (03)

Samedi 16 octobre - 20h30

img
Plus d'images ?

d'après "Chez les fous" d'Albert Londres (reportage de 1925).
Entrer « Chez les fous », c'est un peu entrer comme chez quelqu'un qu'on ne connaît pas bien, ce n’est pas un voisin habituel, ce n’est pas un ami qui nous veut du bien mais il n'est pas hostile non plus...
Deux acteurs se retrouvent face à face, en miroir, et jouent une partie de plaisir : plaisir de mettre l'acteur face à son double, plaisir de proposer une lecture du texte d'Albert Londres avec une bienveillance et une excitation constantes...
Venant de quelques décennies en arrière, le regard d’Albert Londres crée une distance pour nous aider à (re)considérer la question de la folie. Avons-nous réellement progressé ? Sommes-nous sûrs d’avoir aujourd’hui un regard juste sur la question ? Celui que l'on croit fou, où est-il vraiment ?

Mise en scène : Fabrice Dubusset
Comédiens : Arnaldo Ragni, Philippe Bonacossa
Scénographie : Sylvain Desplagnes
Musique : Piero Corso

Public à partir de 10 ans

Tarif :
10€ (place + achat carte d’abonné)
8€ (tarif simple)
6€ (tarif réduit)


HR